Etat d’urgence – le déni démocratique

Inscription de l’état d’urgence dans la constitution

Le Conseil constitutionnel valide l’essentiel des dispositions de l’état d’urgence.1

un peu d’histoire

1955-2015 : ce que nous avons à craindre de l’état d’urgence. L’état d’urgence a été voté en 1955, pendant la guerre d’Algérie. Rappelant à ses opposants de l’époque le régime de Vichy, ses conséquences furent terribles. Comment ne pas craindre qu’elles le soient une nouvelle fois aujourd’hui?2

La lâcheté irresponsable des carriéristes politiques

Isabelle Attard est députée « citoyenne » du Calvados. Elle a récemment quitté EELV puis Nouvelle Donne. Elle est l’une des six députés à avoir voté contre la loi de prolongation de l’état d’urgence. Elle s’explique sur Reporterre.34


  1. http://www.politis.fr/articles/2016/02/le-conseil-constitutionnel-valide-lessentiel-des-dispositions-de-letat-durgence-34158/ 

  2. http://rue89.nouvelobs.com/2015/11/21/1955-2015-avons-a-craindre-letat-durgence-262204 

  3. http://www.reporterre.net/A-l-Assemblee-nationale-ces-derniers-jours-j-ai-eu-honte 

  4. http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/%28legislature%29/14/%28num%29/1191 

Publié par

Nesüfear Avhatünari

Nesüfear Avhatünari est un dérivé de l'ancien dialecte Kietsÿm du Nëmura, le pays des brumes. Nesüfear avha tünari se dirait aujourd'hui li nesüfear sekiha tünari. Il signifie la colère du juge.